Commenti disabilitati su COVAX, NO-VAX, IMPUNITÉ LÉGALE, 7 janvier 2021. (Use https://www.deepl.com/translator if you need it)
Il y a les enfants du bon dieu et les canards sauvages et heureusement M. Bruno Canard.

Personne n’est anti-vaccin pour autant que la méthodologie scientifique et le code d’éthique scientifique et médical soient respectés. Ce qui ne peut pas être le cas avec des vaccins faits à la va-vite avec un horizon commercial d’autant plus grand que le totalitarisme sanitaire naissant ne craint pas de proposer des vaccins à ARN messager qui, en toutes probabilités, nécessiteront une multitude d’autres produits de Big Pharma pour en soigner les dérives. C’est bien joué, n’est-ce pas ? Ҫa dépend …

Voici quelques liens et quelques citations qui me paraissent intéressantes:

A ) Un peu d’humour genre Pentagone :

« Kim No-VAX does DARPA », A Back to the Future exercise: time-traveling to survey the sci-tech scene in the mid-1980s , by Pepe Escobar December 19, 2020December 21, 2020 https://asiatimes.com/2020/12/kim-no-vax-does-darpa/

(Si mes souvenirs de lectures sont bons M. Joseph Weizenbaum, théoricien de la vieille école, fut déclassé par le MIT du fait de son aversion pour la Guerre des étoiles reaganienne ; on le déménagea 7 étages plus bas.)

B ) Qu’est-ce que le COVAX?

Vaccin contre la Covid, dans : Vaccin contre la Covid-19 — Wikipédia (wikipedia.org)

Citations: Développement politique

Fin avril 2020, une nouvelle collaboration mondiale se met en place pour « accélérer la mise au point et la production de produits de diagnostic, de traitements et de vaccins contre la COVID-19 ». L’évènement est coorganisé par le directeur général de l’OMS, le Président français, le président de la Commission européenne, et la Fondation Bill-et-Melinda-Gates48.

Ce dispositif général, appelé « accélérateur ACT », réunit des gouvernements, des scientifiques, des entreprises, la société civile, des organismes philanthropiques et des organisations mondiales telles que (non déjà citées) la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), la Fondation pour de nouveaux outils diagnostiques novateurs (FIND), Gavi L’Alliance du Vaccin, le Fonds mondialUnitaidWellcome, et la Banque mondiale48.

Dans le cadre de cet « accélérateur ACT », la question des vaccins relève du dispositif COVAX, co-dirigé par l’OMS, le CEPI et l’alliance Gavi. Son objectif est d’accélérer la mise au point de vaccins contre la COVID-19 et d’« en assurer un accès juste et équitable », à l’échelle mondiale49.

Du point de vue économique, le coût total de l’accélérateur ACT est estimé à 38 milliards de dollars ; en décembre 2020 il en manque encore 28,2 milliards. Selon un rapport du Groupe Eurasia (en) commandé par la Fondation Bill-et-Melinda-Gates, la contribution de 10 pays économiquement avancés (Allemagne, Canada, Corée du Sud, Émirats arabes unis, États-Unis, France, Japon, Qatar, Royaume-Uni et Suède) pourrait leur rapporter en retour des bénéfices qui s’élèveraient à 153 milliards de dollars en 2020 et 2021, et qui atteindraient 466 milliards de dollars en 2025, soit plus de 12 fois le coût total de l’accélérateur ACT50.

(…)

C ) Il y avait la serviette de table de Laffer, nous avons aujourd’hui les vaccins à ARN messager de Uğur Şahin et Cie. Vous aimez les hommes pressés ?

Vaccin contre la Covid, dans : Vaccin contre la Covid-19 — Wikipédia (wikipedia.org)

Citation «Le SARS-CoV-2 est identifié en janvier 2020 comme étant la cause de la Covid-1970.

Une pandémie s’est alors propagée dans le monde en 2020, entraînant des investissements considérables et des activités de recherche pour développer un vaccin71. De nombreuses organisations utilisent des génomes publiés pour développer d’éventuels vaccins contre le SARS-CoV-272,73.

Dès janvier 2020, plusieurs vaccins commencent à être élaborés :

Début février 2020, une équipe de recherche de l’Imperial College de Londres déclare réduire une partie du temps de développement normal du vaccin « de deux à trois ans à seulement quatorze jours »78,79, l’équipe de l’Imperial College étant alors au stade de test du vaccin sur les animaux78.

En mars 2020, environ 35 entreprises et établissements universitaires sont impliqués80 dont trois ont reçu en janvier-février le soutien de la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), y compris des projets des sociétés de biotechnologie Moderna81 et Inovio Pharmaceuticals, ainsi que de l’université du Queensland82. En mars 2020, quelque 300 études cliniques étaient en cours83. »

D ) Immunité juridique des sociétés pharmaceutiques

Les sociétés et individus qui fabriquent, distribuent, administrent ou utilisent des produits médicaux (y compris les vaccins) contre la Covid-19 bénéficient d’une immunité juridique dans différents pays, dont les États-Unis, afin d’éviter d’être poursuivis en justice en cas d’effets secondaires, à l’exclusion des « fautes volontaires »283,284.

Dans l’Union européenne, les entreprises pharmaceutiques seront déchargées de leurs responsabilités financières en cas d’effets secondaires nocifs285,286,287.

En France, les victimes d’effets secondaires sont considérées comme des victimes « d’accidents médicaux », qui sont alors indemnisées par l’État via l’ONIAM. Dans le cas des vaccins, cela ne concerne que les vaccins obligatoires288.

E ) Les alligators du pauvre Jair Bolsonaro et les cellules de chimpanzés de AstraZeneca.

1 ) « Peru Slams Pfizer Over Legal Immunity For COVID Vaccine Side Effects »

by Tyler Durden, Wednesday, Jan 06, 2021 – 11:30, https://www.zerohedge.com/covid-19/peru-slams-pfizer-over-legal-immunity-covid-vaccine-side-effects

Quote « Brazil’s President Jair Bolsonaro recently voiced his concern about legal liability waivers with big pharma firms, saying, “it is quite clear that they are not responsible for any side effects. If you become an alligator, it’s your problem.”

Big pharma shedding liability for rushed coronavirus treatments is alarming and has certainly been the holdup for Pfizer’s vaccine distribution across South America. »

2 ) Citation : «AstraZeneca. L’institut Jenner de l’université d’Oxford développe un vaccin candidat, nom de code ChAdOx1 nCoV-19 (AZD1222). Ce vaccin est basé sur un vecteur adénovirus simien (chimpanzé) génétiquement modifié pour contenir la protéine S. Un contrat de fabrication est signé avec Advent124,125. » dans Vaccin contre la Covid-19 — Wikipédia (wikipedia.org)

F ) Vaccins vs médicaments à large spectre pour les virus non prévisibles ?

Vaccin contre la Covid, dans :  Vaccin contre la Covid-19 — Wikipédia (wikipedia.org)

Citation :« En mars 2020, le chercheur Bruno Canard, spécialiste des coronavirus, reproche aux autorités européennes de n’avoir pas su investir à temps dans la recherche de médicaments antiviraux, en déclarant : «  Un vaccin demande au mieux 18 mois de recherches. Et pour des virus non prévisibles, qui changent, il n’est pas adapté. Mieux vaut faire des médicaments qui ont un large spectre dans une famille virale. Cela peut nécessiter 5 ans, parfois 10. D’où l’importance de l’anticipation scientifique. »29. »

G ) SARS-CoV-2 = Procédures d’autorisation d’urgence seulement lorsqu’il n’y a pas d’alternatives? Ergo ? 22 décembre 2020, dans http://rivincitasociale.altervista.org/sars-cov-2-procedures-dautorisation-durgence-seulement-lorsquil-ny-pas-dalternatives-ergo-22-decembre-2020/

English version, see : http://rivincitasociale.altervista.org/sars-cov-2-emergency-investigational-new-drugs-only-without-alternatives-ergo-december-22-2020/

Italian version, see : http://rivincitasociale.altervista.org/sars-cov-2-procedure-autorizzazione-demergenza-solo-non-ci-alternative-ergo-22-dicembre-2020/

Citation « C’est ce que Le Monde écrit sur le sujet concernant l’UE :

« Le calendrier accéléré prévoit de réduire la durée d’évaluation à moins de cent cinquante jours ouvrés, tandis que le calendrier standard en prévoit normalement deux cent dix. Pour le vaccin de Pfizer, par exemple, l’évaluation des données a débuté le 6 octobre, il y a soixante-dix-sept jours. (…)

Une autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle est valable douze mois, renouvelables. Elle est délivrée lorsqu’on dispose d’un nombre suffisant de données sur l’efficacité et l’innocuité d’un produit répondant à un besoin médical non satisfait, c’est-à-dire lorsqu’il cible une maladie pour laquelle il n’existe aucun traitement. Il faut que le bénéfice immédiat et prouvé du médicament l’emporte sur les risques inhérents au fait de ne pas avoir toutes les données produites à long terme. (…)

Une fois délivrée, l’AMM conditionnelle prévoit que les laboratoires concernés transmettent des données complémentaires à l’AEM selon un calendrier précis, afin de confirmer le rapport bénéfices/risques estimé initialement. Qu’elle soit conditionnelle ou standard, une autorisation de mise sur le marché délivrée par la Commission européenne est valable dans tous les Etats membres de l’Union.» (1)

Supposons que les traitements existent et soient capables de réduire le taux d’hospitalisation et surtout le taux de létalité à un niveau très bas – le taux de létalité étant le rapport entre le nombre de décès dus au Sars-CoV-2 et le nombre de patients testés positifs. (2) Vous ne pourriez donc pas autoriser légalement des vaccins sans encourir de poursuites pénales. En particulier si vous avez affaire à de dangereux « vaccins » à ARNm – en fait une thérapie génique – proposés dans la précipitation sans respect des protocoles scientifiques adéquats. Ceux-ci prennent en moyenne de 7 à 10 ans pour la procédure de validation classique. »

H ) Immunité grégaire à 70 % ou 90% ? Du vent pseudo-statistique.

Ou plutôt un autre mensonge officiel dans ce qui deviendra le scandale du siècle si non du millénaire. En supposant qu’un diagnostique sera posé avant de procéder à la vaccination … Considérez ceci : de l’ensemble de la population vous devez soustraire les sujets allergiques, celles et ceux qui ont des contre-indications diverses et surtout tous les contaminés symptomatiques ou asymptomatiques, le tout en tenant compte de l’interférence virale. Soustrayez aussi celles et ceux qui refuseront à bon droit d’être traité.e.s en cobayes, en invoquant au besoin la Constitution et l’Accord de Nuremberg. Ajoutez à cela les variations et les mutations qui interfèrerons avec les vaccins existants grâce au mécanisme d’évasion de ce genre de virus et particulièrement, semble-t-il, de celui-ci, qui, à vrai dire, semble bien bidouillé en plusieurs endroits dans plusieurs laboratoires de recherche – vaccins pour la malaria, le VIH etc.

Big Pharma nous dit qu’avec leurs plateformes il suffira de 6 semaines pour remettre à date les vaccins du fait des mutations. Ce qui ne tient pas compte des temps de production, de distribution et d’inoculation. En GB il semble que les deuxièmes doses devant suivre les premières injections ne sont pas prêtes à temps … Au mieux donc un vaccin tous les 6 mois ? Personne ne le sait mais, selon vous, les probabilités sont en faveur de qui ?

Ce qui vous laisse deviner le bien fondé de l’immunité grégaire à atteindre en gérant l’épidémie sans soins avec le seul souci de ne pas saturer les hôpitaux mais en attendant le vaccin miracle de Big Pharma, à moins que nous n’ayons affaire à des imbéciles ou à des criminels ou aux deux à la fois. Ce qui n’est pas exclu vu la sur-représentation actuelle. « La vie nous apprendra » disait Lénine.

Voyez ceci : « Did Fauci Just Admit He Lied About Herd Immunity To Trick Americans Into Vaccine?», by Tyler Durden, Thursday, Dec 24, 2020 – 15:15, https://www.zerohedge.com/covid-19/did-fauci-just-admit-he-lied-about-herd-immunity-trick-americans-vaccine

I ) Chutzpah des tenants de la « Déférence envers l’Autorité » auto-conférée ? A quoi les reconnaît-on ?

Ils ne spécifient jamais leurs conflits d’intérêt car ils en vivent et ils affirment savoir ce qu’ils ne peuvent pas savoir puisque les études nécessaires en sont pas encore complétées. Ce qui viole la méthodologie et le code d’éthique. En mettant sciemment les populations en danger avec des expériences de masse pouvant affecter le génome humain. Les échecs des vaccins contre le VIH auraient dû les alerter et les pousser à plus de modestie ? Jugez-en par vous-même en utilisant https://www.deepl.com/translator si vous ne lisez pas l’espagnol

Voyez plutôt : Guía para desmentir 24 bulos sobre la vacuna de COVID-19, Por [email protected] [email protected] | 06/01/2021 | Conocimiento Libre https://rebelion.org/guia-para-desmentir-24-bulos-sobre-la-vacuna-de-covid-19/

Paul De Marco, ex-professeur de Relations Internationales – Economie Politique Internationale.

Auteur entre autres de Introduction méthodologique et de Précis d’Economie Politique Marxiste librement accessibles dans la section Livres-Books de mon vieux site jurassique www.la-commune-paraclet.com Pour la version espagnole, voir Textos en español | Blog di rivincita sociale ; pour la version allemande voir :  Deutsche Aufsätze | Blog di rivincita sociale

Comments are closed.